Bienvenue sur le blogue de la SCDA

Cliquez ici pour retourner sur la page d’accueil du blogue de la SCDA.

7 raisons pour lesquelles votre stratégie de marque est peut-être un échec

7 raisons pour lesquelles votre stratégie de marque est peut-être un échec

L’identité de votre association a besoin d’un message de marque fort

Félicitations.

Vous avez créé votre marque.

Vous avez un logo, du papier à en-tête, et vous savez ce que vous voulez montrer au public.

Chaque membre de votre organisation connait les valeurs que vous défendez, sans aucun doute.

Alors pourquoi le public ne se précipite t-il pas vers votre bannière? Pourquoi n’attirez-vous pas plus de membres?

Il fut un temps où le nom d’une entreprise à lui seul suffisait pour attirer un public. Une table lors d’une cérémonie de remise de diplômes universitaires faisait augmenter le nombre de membres chaque année. Au même titre, de nombreux membres d’organisation communautaires gardent de bons souvenirs du temps passé à des évènements locaux avec leurs parents.

Ce temps, tout comme cette croissance, semble bien loin. Les associations ne peuvent pas se reposer uniquement sur une stratégie de marque traditionnelle pour construire et maintenir leur message de marque.


Votre message de marque doit s’adapter au monde qui change.

Vous en entendez parler tout le temps : les taux d’adhésion sont en baisse. La croissance d’effectifs classique est menacée. Mais par quoi? Il y a en fait plusieurs raisons à cela, en voici quelques-unes:

 

  1. La main-d’œuvre évolue. Avec l’avancée de la technologie, de moins en moins d’enfants suivent les pas de leurs parents. Cela vient de l’obsolescence de certains métiers, mais aussi de la création de nouvelles professions. Cette connexion que vos parents avaient avec leur association professionnelle perd alors immédiatement sa valeur.
  2. Nous n’avons simplement pas le temps. Nous sommes tous très occupés, à notre époque, et ceux qui en souffrent le plus sont nos enfants. De plus en plus souvent, nos enfants sont laissés devant un écran. Il s’agit d’un dangereux précédent puisque nous sommes moins engagés auprès d’organisations communautaires.
  3. Mettez la faute sur Netflix. La façon dont nous regardons la télévision est aussi en train de changer. Grace à l’avènement de la télévision en ligne, nous avons été introduits au concept de visionnage en rafale (binge watching en anglais). Nous passons plus de temps devant nos écrans, et moins de temps à participer aux évènements communautaires.
  4. Il vous suffit de vérifier sur Google. Avec autant d’information disponible sur internet, le monde n’a plus autant besoin des associations pour s’éduque.
  5. Trop de choix. De nos jours, tout le monde semble avoir une raison d’être ou un projet phare. Avec davantage de causes replissant les espaces sociaux, davantage d’organisations ont été créées, et le monde a ainsi été contraint à partager son temps, mais aussi son argent
  6. L’approvisionnement par la foule (crowd sourcing en Anglais). L’introduction de l’approvisionnement par la foule permet les donations anonymes, ce qui est bien, mais sans engagement, ce qui est mal.
  7. “Likez” et oubliez. Les réseaux sociaux permettent aux gens de “liker” une injustice sociale sans activement agir pour y mettre fin.

 

La société a changé au cours des dernières décennies. Les avancées technologiques ont eu un impact significatif sur notre engagement au sein d’organisations professionnelles et communautaires.

Mais alors, si le taux d’engament est en baisse, comment une organisation tient-elle le coup tout en construisant et en maintenant son message de marque?

 

Maintenir le nombre d’adhésions

Il n’y a que deux façons. Soit vous attirez plus de personnes, sois vous réduisez le nombre de départs. Le message de marque des associations peut aider à faire les deux, mais ces associations ne peuvent pas seulement s’appuyer sur une campagne de marque traditionnelle.

Voyez les stratégies de marque traditionnelles comme la base d’une tour. Il s’agit d’une base solide sur laquelle vous pouvez construire quelque chose. En fait, c’est la stratégie de marque qui déterminera la forme de votre tour. Votre logo et votre papier à en-tête ne feront que le restant du travail. Cependant, le marketing n’est pas un champ de rêves où votre public viendra de lui-même. Au contraire, il faudra l’y inviter.

Votre public n’a à sa disposition que quelques heures par jour. Ils peuvent les passer à regarder soit votre message de marque, soit des vidéos de chats. Malheureusement pour vous, il est désormais très facile de trouver des vidéos de chats grâce à YouTube, et vous devez donc répandre votre message différemment. Vous ne pouvez pas vous attendre à ce que les enfants des membres de votre association la joignent automatiquement eux aussi, tout comme vous ne pouvez pas vous attendre à recevoir le même niveau de financement lorsque vos donateurs ont à choisir entre votre organisation et celle de votre voisin.

Selon Salesforce, le plus important logiciel de gestion des relations avec la clientèle au monde, "les consommateurs sont immunisés contre les campagnes de publicité traditionnelles" Cela signifie que la façon dont les organisations attirent leur public, qu'elles soient à but lucratif ou non, est très différente de ce qu’elle était il y a quelques années. Salesforce estime d’ailleurs qu’il faut entre 6 et 8 essais pour convertir un client potentiel.

Votre organisation a de la concurrence. Une stratégie de réseaux sociaux et de contenu robuste vous aidera à y parvenir. Plus de contenu conduira à plus d’essais potentiels. Repensez la stratégie de message de marque de votre association, ou bien risquez de vous retrouver au bord du chemin.

 


 

Avec plus de deux décennies d’expérience auprès de petites entreprises, John Kent est un initié de l’industrie financière qui offre des services de coaching en affaires aux nouveaux entrepreneurs, au sein de Business Plans Profit, où vous pouvez consulter son schéma directeur pour les nouvelles entreprises.

 


 

Développer votre message de marque peut parfois nécessiter d’améliorer la communication entre votre PDG et le personnel opérationnel. Le 2018 Symposium for Chief Staff and Chief Elected Officers organisé par la SCDA pour vous y aider. Cliquez sur le boutton ci-dessous pour en savoir plus.

 

Related

Tags

Association, Relation Publiques, John Kent, Marketing, Leadership

Categories

Marketing, Contributeur invité

Share

Rating

0 ( 0 reviews)

Post a Comment

Abonnez-vous au blogue
Name

Ajoutez csae@csae.com sur votre liste blanche pour vous assurer de recevoir vos notices d’abonnement.

Une coquille? Contactez nicolas@csae.com

Catégories
  • Uncategorized
  • La SCDA jase
  • Éducation
  • Événements
  • Adhésion à la SCDA
  • Éditorial
  • Marketing
  • Publications
  • Contributeur invité
  • Web / Technologie
ETIQUETTES
seksi kalmak icin cabalar Fakat her ne kadar spor yaparsa http://www.besteci.info yapsin genc bir erkekle yasadigi seks heyecani kadar hic bir http://www.bakmaz.info seyin kendisini genclestiremeyecegini cok iyi bilir Bunun http://www.amonyak.info icin oglunun universiteden genc bir arkadasini kendisine secer http://www.gamzesiz.info ve ogluna onu eve davet etmesini ister cok fazla ilgilendigi http://www.denek.info genc oglani kalici misafir olarak evde kalmasini saglayan milf oglu http://www.kaybettim.info isten evden ayrilip markete kadar gittiginde genc oglanin http://www.incirli.info yanina oturur ve sikini memelerini arasina alip bosaltir ve http://www.jeofizik.info dusta temizlenmek icin banyoya geldiklerinde banyoda http://www.boyabat.info da bir posta kendini siktirip yoga yaparken yanina cagirir